• Témoignages
  • Vente à domicile

Vous souhaitez vous reconvertir ? Découvrez la vente à domicile

Annick a 53 ans. Elle réside en Dordogne à Menesplet dans le département 24. Annick a trois grands enfants : un garçon de 33 ans, un garçon de 30 ans et une fille de 25 ans. Avant d’être conseillère de vente chez Charlott’, Annick avait un domaine viticole. Son mari s’occupait de la vigne et de la vinification ; elle de la partie commerciale et de la vente de leurs bouteilles de vin. Cette activité a duré une trentaine d’années. Récemment, son mari a eu des soucis de santé et ne pouvait plus s’occuper des vignes. Ils ont donc décidé de changer de vie. Annick a ainsi rejoint Charlott’ en mars dernier. Trois mois après avoir démarré l’activité de vendeuse à domicile, Annick est passée conseillère de vente experte grâce à ses résultats. Cette qualification lui a d’ailleurs permis de remporter un challenge et de venir découvrir les coulisses du siège et la capsule fêtes en avant-première.

Annick VDI Charlott' et sa marraine Mathilde
Annick et sa marraine Charlott’, Mathilde, une superbe rencontre

Pourquoi être devenue VDI Charlott’ lingerie et prêt-à-porter après 30 ans dans une activité viticole ?

Suite à leur décision de changer de vie, Annick a cherché une reconversion professionnelle qui répondait aux critères suivants :

  • Être libre de gérer son temps comme elle le souhaitait,
  • Ne pas se faire commander et être son propre patron,
  • Garder un métier de contact avec les gens.

Elle connaissait déjà la vente à domicile depuis plusieurs années et savait donc que cette activité répondait à ses attentes. Par ailleurs, elle était amie sur Facebook avec Christophe, le Responsable Régional Charlott’ de la région sud-ouest. C’est par Christophe qu’elle a donc découvert Charlott’. Ne connaissant pas la marque, elle a fait des recherches sur Internet et l’a ensuite contacté pour en savoir plus.

Ce qui lui a plu chez Charlott’

Le produit

Annick est une grande fan de lingerie. Elle a donc tout d’abord craqué sur le produit : « ce sont de beaux produits et de qualité » nous dit-elle. D’ailleurs, elle adore faire de jolies tables de présentation pour mettre en avant la lingerie, lors des ses réusions de vente chez ses hôtesses.

Mise en avant des collections lingerie Charlott'
Annick aime faire de jolies présentations des collections lingerie Charlott’

Le job à la carte sans pression

Elle a aussi apprécié le mode de fonctionnement du job de conseillère de vente. « C’est un job à la carte où tu fais ce que tu veux quand tu veux en fonction de tes objectifs » nous confie-t-elle. Par ailleurs, il n’y a pas de pression en dehors des objectifs qu’elle se donne.

La formation

De plus, lorsqu’elle a rencontré Mathilde, sa marraine, ça a tout de suite matché : « c’est une belle personne et on apprend beaucoup lors des formations qu’elle anime avec Isabelle ». Annick apprécie son autonomie mais aussi, le fait d’avoir intégré une équipe soudée.

Annick lors d'un moment convivial de formation en équipe
Annick, VDI Charlott’, assiste à une formation métier en équipe

La convivialité des shopping privés et les étoiles dans les yeux de ses clientes

En réunion de vente à domicile, ce qui la rend heureuse c’est de voir que grâce à elle, les femmes présentes se sentent belles et bien dans leur lingerie. « C’est un réel bonheur de voir mes clientes heureuses et épanouies lors des essayages » nous confie-t-elle.  Elle aime apporter un conseil morpho-style à ses clientes lors des réunions de vente. Annick apprécie également la convivialité du moment.

Annick prend plaisir à animer des réunions de vente à domicile lingerie et prêt-à-porter
Découverte de la collection Charlott’ lors d’un shopping privé

Les challenges

Elle apprécie également les challenges mis en place. « Ce sont de fabuleux leviers de motivation », nous explique-t-elle. Elle a aussi énormément aimé la découverte du siège de Charlott’. « C’est une expérience très enrichissante : on voit les produits, la confection d’un soutien-gorge, la logistique…. C’est aussi valorisant de voir le travail du siège et intéressant de comprendre les coulisses ».

En plus de cette visite, elle a aussi remporté sa valise de démonstration composée d’une cinquante de pièces en lingerie et prêt-à-porter.

Son activité lui rapporte 600€ par mois

Pour l’instant, Annick s’est fixé l’objectif de gagner 600 € par mois avec son activité de vendeur à domicile Charlott’. C’est aujourd’hui chose faite en réalisant en moyenne quatre réunions de vente lingerie et prêt-à-porter par mois.

D’un point de vue temps passé, une réunion de vente lui prend environ trois heures :

  • Entre 15 à 30 minutes de préparation par téléphone avec son hôtesse
  • 2 heures d’animation de shopping privé
  • Environ 30 minutes pour les livraisons.

Ses projets chez Charlott’

Depuis qu’elle a visité les coulisses du siège, Annick est encore plus motivée pour poursuivre son activité de VDI. Elle souhaite exercer cette activité jusqu’à sa retraite. L’équipe qu’elle a rejoint lui donne envie de poursuivre et les moyens de se former, progresser et continuer.

Annick a remporté un challenge lui permettant de venir découvrir les coulisses de Charlott'
La découverte des coulisses de l’entreprise de vente à domicile de lingerie et prêt-à-porter Charlott’

Ses conseils pour réussir sa reconversion dans la VDI

Pour réussir sa reconversion dans la vente à domicile et étoffer son réseau de clientes, Annick nous partage ses recommandations :

  • Se donner des objectifs par rapport au salaire que l’on veut avoir à la fin du mois et mettre en place les actions nécessaires pour les atteindre. Ainsi Annick recommande de faire de la prospection chez les commerçants de quartier, du porte-à-porte dans le voisinage, les marchés artisanaux, les ateliers de bien-être et cocooning, les comités d’entreprise…
  • Parler de son activité à tout le monde. Elle parle de sa reconversion le plus souvent possible et a toujours des cartes de visite à distribuer. Elle a aussi toujours deux lookbooks avec elle pour pouvoir montrer les collections aussi souvent que possible.
  • Utiliser son réseau. Elle a la chance de par son ancienne activité d’avoir un très grand réseau qui lui a ouvert ses portes quand elle est devenue conseillère en image Charlott’. Cela lui a permis de faire connaître la marque à de nouvelles personnes.
  • Avoir vraiment envie de vendre le produit.
  • Se former pour vraiment bien le connaître ; Annick recommande pour cela de s’appuyer sur sa marraine et l’équipe.
La formation, un plus important pour réussir sa reconversion dans la vente à domicile
Annick participe le plus possible aux formations mises en place par Charlott’ et ses animatrices d’équipe

Sa conclusion

Annick est heureuse et épanouie par cette reconversion.  Elle se sent libre, épanouie et au contact de très belles personnes qui ne peuvent que donner envie de réussir. Ce qu’elle sème, elle espère en récolter les fruits dès l’année prochaine. Son objectif est d’animer quatre shoppings privés par semaine d’ici quelques mois. Annick est vraiment ravie de faire partie de cette belle marque et d’avoir rencontré cette belle équipe. C’est pour elle une deuxième famille avec qui elle a créé des liens forts.

« Charlott’, c’est une belle opportunité pour changer de vie quand on aime le contact et qu’on veut permettre à chacune de s’épanouir. »

Vous aussi vous souhaitez vous reconvertir ?

Voir d'autres articles...

Vivez l'expérience Charlott' !

Devenez Conseillère en Image ou organisez un Shopping Privé à Domicile Charlott’ !

Sélectionnez le créneau qui vous convient le mieux pour échanger avec Sophie, responsable parrainage et recrutement Charlott’.

Elle sera là pour vous et répondra à toutes vos questions ! 🙂

Prendre RDV